Cake croustillant poires/chocolat/noisettes

L’automne ayant décidé de jouer les prolongations ( tandis que l’avis de recherche du printemps court toujours – no comment ), pour le goûter d’aujourd’hui j’ai jeté mon dévolu sur un fruit de saison: la poire.
Et comme j’ai désormais un chouette moule à cake, je suis partie en quête d’une recette gourmande me permettant de l’utiliser et, par la même occasion, de réjouir les papilles de MiniJuin et MrJuin.
Mon choix s’est arrêté sur le cake croustillant de Dany du blog « Epicétout – La cuisine de Dany » auquel, comme d’habitude, j’ai apporté de menues modifications.

Ingrédients

– 1 grosse poire
– 280gr de farine
– 100gr de cassonade
– 150ml de lait
– 2 œufs
– 40gr de beurre
– 1/2 sachet de levure
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
– 1 cuillère à soupe de maïzena
– 1/2 cuillère à café de cannelle
– 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille
– du pralin ( de chez Vahiné pour moi )
– des pépites de chocolat
– des noisettes concassées

Préparation

Préchauffer le four à 180°c.

Faire fondre le beurre. Ajouter le lait, les œufs, le sucre, la cannelle et la vanille, bien mélanger.
Incorporer la farine, la levure, le bicarbonate et la maïzena. Ajouter les pépites de chocolat et les noisettes.
Peler et découper la poire en morceaux. L’ajouter au mélange.
Verser la pâte dans le moule et saupoudrer généreusement de pralin.

Enfourner pendant 45 minutes puis laisser tiédir.

Cake

J’aime beaucoup l’idée d’une croûte croustillante sur le dessus du cake, mais je ne voulais pas rajouter du beurre et du sucre à la recette de base, d’où mon utilisation du pralin ( qui amène en plu un petit goût caramélisé non négligeable ). L’effet est le même, quelques calories en moins.
Le lait donne un gâteau très moelleux, et, comme d’habitude, la poire se marie à merveille avec le chocolat et les noisettes.

Cake2

Publicités

8 réflexions sur “Cake croustillant poires/chocolat/noisettes

      1. Comme m’a dit dernièrement une copine au festival d’Annecy (10° au bord du lac, je sais qu’on est en montagne, mais bon) : « Ah mais t’es pas au courant ? Y’aura plus jamais d’été ! » Elle avait l’air tellement sérieuse que j’ai failli la croire 😉

        J'aime

      2. Du tout, du tout, c’est le temps qui est pourri. J’espère me consoler demain avec un cake croustillant : vu que j’ai un ado en vacances, je vais lui mettre la patte à la pâte ! (oui, moi aussi, pourri) 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s