Clafoutis aux cerises ( et un soupçon de noix de cajou )

Je ne sais pas vous, mais moi j’attendais fébrilement l’arrivée des premiers fruits d’été pour changer des éternelles pommes, poires et oranges qui nous ont accompagnés depuis le début de l’automne.
Mais quand j’ai aperçu le prix au kilo des premières cerises je me suis vite ravisée. Jusqu’à ce que, il y a quelques jours, mon primeur en propose des bien de chez nous à moindre coût. J’ai forcément eu envie de faire un clafoutis pour fêter l’arrivée des beaux jours, d’autant plus que c’est l’un des gâteaux préférés de MiniJuin.
Et comme je suis aussi tombée sur de belles noix de cajou je les ai tout naturellement intégrées à ma recette de base ( trouvée sur Marmiton ).

Ingrédients

– plus ou moins 600gr de cerises bien mûres
– 30gr de beurre
– 4 œufs
– 200ml de lait ( ou 100ml de lait + 100ml de crème légère pour un clafoutis un peu plus consistant )
– 50gr de farine
– 25gr de maïzena
– 25 de noix de cajou natures ( réduites en poudre )
– 60gr de sucre
– 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille
– 2 à 3 cuillères à soupe de rhum

Préparation

Préchauffer le four à 210°c.

Piquer les cerises avec une fourchette. Les mettre dans un bol, verser le rhum dessus et couvrir. Réserver.

Dans un bol, battre les œufs avec le sucre pour obtenir un mélange mousseux. Ajouter le beurre fondu, la vanille et le lait. Incorporer ensuite le mélange farine/maïzena/noix de cajou et battre de nouveau.
Verser la pâte dans un moule à gratin ( à bords assez hauts ), disposer les cerises et ajouter le rhum ( en remuant un peu ).

Enfourner 10 minutes à 210°c puis 35 minutes à 180°c ( jusqu’à ce que le clafoutis soit bien doré ).

Clafoutis1

Bon, le clafoutis est un des grands classiques de la pâtisserie familiale française et on en a tous mangé au moins une fois, donc il n’y a pas vraiment de surprise ici, on est en terrain connu. C’est parfumé et goûteux, que du plaisir.
Je n’ai mis que 25gr de noix de cajou par peur que le goût soit trop présent mais finalement, c’était très (trop) subtil et on devinait à peine leur présence. Cela dit ça reste un bon moyen d’incorporer cette petite noix à son alimentation autrement qu’à l’heure de l’apéro. Je réessaierai en en mettant un peu plus et, pourquoi pas, en les torréfiant avant de les réduire en poudre. Je pense que le résultat pourrait être intéressant.

Clafoutis2

Publicités

2 réflexions sur “Clafoutis aux cerises ( et un soupçon de noix de cajou )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s